Recherchez une formation :

La reconnaissance du titre d'ingénieur

Categorie : Autre

Vous êtes tenté par un cursus ingénieur ? Voici un article qui vous permettra d'y voir plus clair sur le titre d'ingénieur et sa reconnaissance.

Les écoles d'ingénieurs sont une particularité française qui remontent au XIVème siècle : les premières formations d'ingénierie étaient militaires et participaient au développement des armes pour l'armée de terre et la marine. Avec le temps, les progrès scientifiques et techniques ont permis aux écoles d'ingénieurs de diversifier leurs offres de cursus et ces derniers touchent désormais de nombreux domaines (agriculture, bâtiment, chimie, télécom, systèmes d'information, etc.). La multiplication des diplômes ainsi que la crise économique ont alors conduit l’État à créer la Commission des titres d'ingénieur en 1934, afin de protéger le diplôme d'ingénieur diplômé.

La CTI

Il s'agit d'une structure autonome au sein du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, composée de 32 membres bénévoles. Ses missions sont les suivantes : étudier tout ce qui touche aux formations d'ingénieurs, examiner les demandes d'habilitation à délivrer des titres d'ingénieur diplômé, organiser l'évaluation périodique des formations d'ingénieur (toute formation reçoit une habilitation d'une durée maximale de six ans renouvelable après une évaluation détaillée organisée par la CTI), décider d'intervenir pour procéder à une inspection dans un établissement afin de vérifier le contenu et les conditions d'organisation de la formation. D'autre part, afin de faciliter la reconnaissance du diplôme d'ingénieur à l'étranger, la CTI participe au label européen EUR-ACE (Accreditation of european engineering programmes and graduates).

Le titre d'ingénieur

Un titre d'ingénieur diplômé par l’État implique une expérience de cinq ans de « pratique professionnelle dans des fonctions communément confiées à des ingénieurs » et ayant réussi des épreuves spécifiques. Un diplôme d'ingénieur s'obtient obligatoirement en école d'ingénieur. Plusieurs autres établissements de l'enseignement supérieur dispensent des diplômes niveau Bac+5 en ingénierie, mais ceux-ci ne permettent pas d'accéder au titre d'ingénieur diplômé. Côté cursus, certaines écoles forment en trois ans et sont accessibles sur concours après un Bac+2. D'autres proposent un cursus en cinq ans après le Bac, comprenant deux années de cycle préparatoire.

Date : 23/11/2016
  • Partager
Découvrez aussi :
Retour en haut